Bénéfices du jeu d'échecs

 

Le Chess Club and Scholastic Center of Saint Louis est un centre important qui depuis 2008 a pour mission de promouvoir la valeur éducative du jeu.  On peut trouver sur ce site de nombreuses études qui, au fil des ans, cherchaient à mettre en lumière l’apport du jeu d’échecs pour ses adeptes.  Une de ces études, rédigée par Anna Nicotera et David Stuit, qui a été présentée en décembre 2014 à la London Chess Conference est particulièrement fascinante puisqu’elle s'appuie sur les meilleures études et permet de dégager des conclusions extrêmement instructives.

 

Lorsqu’on compare les résultats de l'étude Nicotera-Stuit aux

notes obtenues par l'ensemble des élèves américains, on

découvre que les échecs tendent à améliorer les résultats en

mathématiques par plus de 6% en moyenne.  De plus, les

études préliminaires démontrent jusqu’à maintenant que

les échecs peuvent aussi améliorer les résultats en lecture

par plus de 5% et atténuer les troubles de comportement de

4%. Bien que les avantages du jeu s’appliquent à toute

personne, peu importe son âge, les bénéfices sont

particulièrement spectaculaires dans le cas d'enfants en

croissance qui, par le biais des connaissances et expériences

qu’ils acquièrent, se trouvent en train de construire la base sur

laquelle se fonde leur avenir.

 

 

Dans l’ensemble, les études et de nombreux témoignages démontrent que les échecs contribuent à préparer l’enfant à la vie en société en favorisant un esprit logique, l’épanouissement des qualités personnelles et la socialisation.  En plus de tous ces bienfaits, le jeu d’échecs est à la portée de toutes les bourses étant donné le peu d’équipement nécessaire.

 

 

Esprit logique

De par sa nature intrinsèque, le jeu d’échecs contribue à développer l’esprit logique, lui-même au cœur du projet éducatif de nos écoles.  Pour former les citoyens de demain, il est crucial que ceux-ci puissent avoir les outils en main, en particulier la capacité de raisonner de manière logique pour résoudre les problèmes de plus en plus complexes qui surgiront à l'avenir.  À cet égard, la gymnastique mentale du jeu d’échecs est un formidable moyen pour s’exercer à résoudre des problèmes.  Le joueur d’échecs doit en effet réfléchir avant d’agir.  Devant une position donnée, il devra être capable d’analyser et d’évaluer la situation et d’en faire la synthèse.  Cette réflexion mènera à l’élaboration d’un plan et au choix du meilleur coup dans les circonstances.

 

La pratique du jeu aide à développer les habiletés mentales, en particulier l’abstraction, qui peuvent servir dans les différentes matières scolaires, entre autres les mathématiques, les sciences ou encore la lecture.  Par ses effets positifs sur la réussite scolaire, le jeu d’échecs contribue à lutter contre des phénomènes tels le décrochage et la délinquance.  Radio-Canada a fait un reportage récemment sur la Commission scolaire des Navigateurs qui mise sur le jeu pour contrer le décrochage.  Il existe aussi plusieurs initiatives dans le monde pour mieux préparer les jeunes aux défis qui les attendent dans la vie en utilisant les échecs.  La section Échecs scolaires dans le monde en identifie un certain nombre, particulièrement réussies.

 

 

Qualités personnelles

 

En plus de développer l’esprit logique, les échecs ont aussi comme bénéfice de développer les qualités personnelles qui seront utiles aux jeunes dans la vie.  Pour bien jouer, il est très important de faire abstraction de ce qui se passe autour et d’être concentré, ce qui est un puissant antidote à la difficulté qu’ont souvent les jeunes à fixer leur attention.  Elle a, entre autres, l’avantage de forcer le joueur à voir le jeu du point de vue de l’autre.  L’importance de ne pas répéter les erreurs du passé, favorise également le développement de la mémoire.  Comme dans la vie, le jeu d’échecs fait aussi prendre conscience de bien mûrir les décisions qui peuvent avoir des conséquences à long terme.  Des qualités comme la discipline, la maîtrise de soi et la patience sont garantes du succès.  Le jeu montre également aux jeunes à ne pas crier

victoire trop vite et à ne pas se décourager devant une situation difficile, à faire preuve de persévérance et à continuer de se battre.  La confiance qu’ils auront acquise les aidera à viser la réussite scolaire en conformité avec le projet éducatif, en luttant contre le décrochage, la délinquance, l’hyperactivité et le déficit d’attention.

 

 

Socialisation

La pratique du jeu - en particulier dans le cadre d’activités structurées comme

celles proposées par la ligue - exige le respect d’un certain nombre de règles,

dont celle du primordial respect de l’adversaire, telles que définies dans le

Code de conduite.

 

Le jeu est également un formidable égalisateur social. De fait, devant l’échiquier,

tous sont égaux quel que soit leur race, leur origine, leur sexe, âge, handicap ou

statut social.

 

De plus, le grand plaisir et les émotions intenses que procure le jeu royal

peuvent aider à tisser des liens avec les autres et à développer des amitiés qui

dureront toute une vie.

 

La socialisation que le jeu implique coïncide par conséquent avec le projet éducatif qui vise à développer des citoyens responsables, ainsi que des valeurs comme l’éthique et la mobilité sociale tout en favorisant l’inclusion et en contrant l’intimidation.

 

 

Échecs scolaires dans le monde

Les avantages du jeu étant de plus en plus reconnus à travers le monde, depuis quelques années une multitude d’initiatives touchant des millions de jeunes ont été mises sur pied pour promouvoir les échecs à l’école.  La Ligue scolaire d’échecs s’inscrit dans ce mouvement.  Les gouvernements sont de plus conscients de l’importance des échecs pour les écoles.  Ainsi, en mars 2012, le Parlement européen a adopté le programme Le jeu d’échecs à l’école en collaboration avec la European Chess Union et la Kasparov Chess Foundation.

 

Notre section sur les Échecs scolaires dans le monde présente une liste des principales initiatives particulièrement inspirantes.

 

 

MERCI À NOS GÉNÉREUX PARTENAIRES
André_Fortin_Pontiac_2018.jpg